Implants – drogues pour l’alcool et la toxicomanie | MedicoMente – Kiev, Ukraine

A propos des implants

Le plus souvent, dans le traitement de la toxicomanie et de l’alcoolisme, les spécialistes utilisent des médicaments comme Naltrexonum et Disulfiramum.


Naltrexonum est un bloqueur des récepteurs opiacés, utile dans le traitement de l’alcoolisme et de la dépendance aux opiacés.


Naltrexonum est efficace pour lutter contre la toxicomanie (dépendance de plusieurs substances psychotropes), ainsi que dans le cas de la dépendance de la drogue et de l’alcool. Le médicament ne provoque pas d`accoutumance et est absolument sans danger.


Disulfiramum est bloqueur des effets de l’alcool au niveau biochimique. Du fait que l’acétaldéhyde ne passe pas à l’état d’acide acétique, il s’accumule, ce qui entraîne l’apparition des nausées et du vomissements, de l’essoufflement, des vertiges, de l’hyperhémie et de brûlures de revêtements cutanés.


Initialement, ces médicaments étaient prescrits sous forme de comprimés, ce qui nécessitait un traitement durable (à partir de six mois). Malgré le travail psychothérapeutique dynamique avec le patient, le risque de crise restait assez élevé. Selon les résultats des études réalisées, il a été conclu que, dans certains cas, les patients étaient incapables de suivre complètement le traitement, ce qui augmentait considérablement le risque de rechute (de 4 fois).


Pour garantir aux patients le passage d`un traitement complet, des formes posologiques fondamentalement nouvelles ont été conçues – les implants. Ce sont des comprimés, des ampoules, des injections qui sont injectés sous la peau et permettent au médicament d’entrer progressivement dans le corps humain. S`il s`agit de se protéger de l’alcool, on utilise le Disulfiramum ou son analogue Esperal. Dans le cas des patients ayant déjà eu un problème d’opiacés (héroïne, opium, méthadone, oxycodone, subutex, buprénorphine), on fait recours à Naltrexonum ou Vivitrol. Sous forme de solution huileuse pour administration intramusculaire – pendant 1 ou 2 mois, sous forme d’implant-comprimé pour suture sous-épidermique – pendant 3, 6 et 12 mois.


Les implants sont des médicaments à longue durée d`action. Cette approche permet d`effectuer le contrôle du contenu du médicament dans l`organisme et d’éviter une concentration excessive. Avec l’administration interne, il y a toujours un risque de surdosage ou de carence. Un soutien psychologique est également nécessaire dans ce cas, comme pour les médicaments administrés par voie orale.


Il est important de comprendre que les implants ne doivent être utilisés que sous le contrôle d’un médecin- addictologue. Sinon, l’effet requis ne sera pas obtenu, en outre, il y a un risque élevé de complications graves.


Les formes posologiques de ce type sont bien tolérées. Grâce à ces dernières, on peut éviter la rechute de la maladie, surtout si le patient présente une dépendance combinée (amphétamines et opiacés, etc.).

Contre-indications à l`usage :

  • grossesse et allaitement;
  • asthme bronchique;
  • diabète sucré;
  • pathologie du système cardiovasculaire sous forme grave;
  • oncologie et autres processus pathologiques.

MedicoMente utilise un traitement complexe de tous les types de dépendance, ce qui garantit des résultats requis.

Étapes du traitement à l’aide des implants

Pour que l’action des médicaments soit la plus efficace possible, le traitement se déroule par étapes:

  1. Le diagnostic (méthodes de recherche instrumentale et de laboratoire) permettent d’évaluer avec précision l’état actuel du patient et de prescrire un traitement efficace pour obtenir un résultat à long terme.
  2. La détoxication (à effectuer obligatoirement) dans l’unité de traitement intensif sous la surveillance constante de tous les indicateurs vitaux. Dans le cas de la dépendance du patient des opiacés, il est effectué une détoxication ultra-rapide.
  3. La phase de récupération obligatoire après la stabilisation du patient, d`évacuation des toxines (au moins 5 jours), rla éduction des symptômes du syndrome du manque (syndrome d`abstinence). Le patient est dans une chambre confortable. En cas de nécessité, on lui prescrit des massages, des procédures extracorporelles (irradiation ultraviolette et laser du sang, drainage lymphatique, plasmaphérèse) ainsi que les autres procédures.

    Notre tâche principale au cours de cette période est la normalisation de tous les processus de l`organisme, du fonctionnement des organes internes et de leurs systèmes (digestif, cardiovasculaire, urogénital), la restauration de la composition ionique et acido-basique du sang, la saturation de l`organisme en micro-éléments et en vitamines, la croissance de l’immunité, la normalisation des niveaux hormonaux et d`hygiène de sommeil.

  4. Il n`est utilisé que des médicaments certifiés originaux – Disulfiramum, Esperal, Naltrexonum, Vivitrol fabriqués aux États-Unis.
  5. Au cours de l`année prochaine, la personne est sous surveillance externe. Les spécialistes effectuent les tests et apportent un soutien psychologique au patient et à ses proches (membres de la famille). En cas de nécessité, les implants sont mis à jour.

 

L’installation des implants n’est qu’une partie du travail que nous avons effectué. Notre objectif est de faire l`homme regagner une vie normale performante.

 

N`hésitez pas à contacter MedicoMente par téléphone ou laissez une demande via le site Web pour obtenir de l’aide.

 

Ne vous fermez pas! Nous allons vous aider!

Avis des patients sur le traitement de la toxicomanie

Autres traitements

Implants contre la dépendance à l’alcool (traitement de la dépendance à l’alcool) à la Clinique MedicoMente

La méthode d’implantation des produits contre la dépendance à l’alcool est la méthode la plus courante pour traiter la dépendance à l’alcool. Cette technique est utilisée pour consolider un résultat durable du traitement hospitalier, ainsi qu’une méthode indépendante de traitement des personnes qui abusent activement de l’alcool. Grâce à l’utilisation…

Lire la suite
Traitement de la dépendance à la méthadone à la Clinique MedicoMente – Kiev, Ukraine

Les gens pensent à tort que la méthadone peut être utilisée comme substitut ou comme médicament pouvant résoudre le problème de la toxicomanie dure. Mais vous devez vous rappeler que même l’utilisation à court terme de la méthadone augmente la dépendance aux drogues.

Lire la suite
Elimination du syndrome de sevrage provoqué par l’usage des drogues dans la clinique MedicoMente

L’usage des drogues provoque l’intoxication grave et la dépendance aux drogues; l’arrêt de l’usage des drogues provoque l’affection – le syndrome de sevrage. Les spécialistes de notre clinique peuvent aider à résoudre ce problème.

Lire la suite
Détoxication réalisée par les spécialistes de la clinique MedicoMente en cas d’usage des drogues – Kiev, Ukraine

La détoxication réalisée en cas d’usage des drogues est une étape importante et obligatoire du traitement de la dépendance aux drogues; les procédures suivantes sont réalisées à cette étape du traitement: l’évacuation des toxines, l’élimination des symptômes de sevrage, l’évacuation et neutralisation des produits de destruction des substances psycho-actives.

Lire la suite