La thérapie aversive dans le traitement de l’alcoolisme à la Clinique MedicoMente – Kiev, Ukraine

Traitement de l’alcoolisme ; Qu’est-ce que la thérapie aversive?

Le plus souvent, dans le traitement de la toxicomanie et de l’alcoolisme, les spécialistes utilisent des médicaments comme Naltrexonum et Disulfiramum.


La consommation des boissons alcooliques est le moyen le plus simple et le plus légal pour atteindre l`état de l`euphorie et le prétendu plaisir. Si une personne consomme régulièrement les boissons contenant de l`alcool, elle en devient accros. L`organisme s`adapte à cette prise si bien qu`il demande une croissance constante de la dose. Au cours de l`évolution de la dépendance, la personnalité de l`homme subit des transformations, on observe l`apparition des problèmes dans les rapports avec les membres de la famille, les amis, les collégues. Au fur et à mesure le contrôle du cours de la vie disparaît.


L`état de la santé physique se dégrade considérablement. Premièrement, ce fait affecte le fonctionnement des reins, du foiem, des système vasculaire et de celui nerveux. Le risque des maladies chroniques graves démandant un traitement durable et coûteux augmente.

Processus de traitement de la dependence à l’alcoolisme à la clinique MedicoMente

La thérapie par aversion permet de former l`aversion à l`alcool au niveau de la subconscience. Cet effet est dû à la formation de l`attitude négative à son goût, à son odeur ainsi qu`à la consommation des boissons contenant de l`alcool en général.


Le traitement comprend aussi la prise des médicaments (par exemple, Disulfiram) provoquant l`intolérance de l`alcool au noveau physique. Le résultat est dû au trouble des processus métabolique lors desquels il se forme des toxines. Grâce à ce fait après la prise d`une dose d`alcool, même de celle insignifiante, il se passe une dégradation brusque de l`état au lieu du plaisir éprouvé auparavant.


Après la fin des procédures, l`homme ne ressent plus l`envie de prendre de l`alcool. Pour la stabilisation de l`effet, on fait recours à la psychothérapie.


Pour réduire le besoin de la prise de l`alcool et augmenter l`effet anti-craving (« craving » – un fort penchant), les spécialistes peuvent prescrire le bloqueur des récepteurs des opiates – le médicament Naltrexonum. Cette approche est surtout actuel si outre la dépendance l`homme manifeste les troubles psychiques bien caractéristiques.


Après la thérapie, on effectue la simulation de l`ambiance qui lui est habituelle. Mais le contact avec l`alcool ne provoque plus l`effet attendu. Même au contraire, l`accros ressent une malaise qui se manifeste sous forme de faiblesse, d`haut-le-cœur, des vertiges et peut-être d`évanouissement.


Lors du traitement de la cocaïnomanie, la méthode de la thérapie par aversion donne aussi des résultats positifs. Disulfiram engourdit le besoin de la prise constante du stupéfiant par remplacement du type d`enivrement par médicaments. En révanche, le psychotonique ne provique plus de sensations habituelles pour l`homme.


Le premier pas et celui le plus difficile sur le chemin de guérison est l`envie consciente du malade de reprendre le contrôle et reintégrer la vie normale.

La thérapie par aversion auprès de MedicoMente:

  1. La sortie unique de la méthomanie ne donne pas de résultats requis dans la plupart des cas. Mais elle entraîne des dépenses financières inutiles et le manque d`espoir du débarrassement de la dépendance. Nous proposons un traitement intégré.
  2. La consultation primaire et le diagnostic complet permet d`obtenir l`information la plus précise sur l`état de la santé du patient, d`établir le diagnostic et de choisir une thérapie efficace pour obtenir un résultat durable.
  3. La détoxication dans la chambre du traitement intensif suivi d`un contrôle constant des indices fonctionnels et de ceux de vie est une démarche obligatoire sur la voie de guérison. Après la stabilisation de l`état du patient, les toxines seront évacués de l`organisme (la procédure prend au moins 5 jours) et il est effectué l`étape régénératrice qui précède la thérapie par aversion. Le malade se trouve dans une chambre de type d`apparthôtel. Il lui est prescrit le drainage lymphatique, l`irradiation ultraviolette du sang, la plasmaphérèse (les procédures extracorporelles), le massage.

    Le principal objectif à cette étape du traitement est de normaliser le fonctionnement du foie, de l`appareil digestif et du système cardiovasculaire, de retaurer la composition ionique et de celle acido-basique du sang, de couvrir le besoin en quantité nécessaire des micro-éléments et des vitamines. Nous prêtons une attention particulière à la normalisation du fond hormonal, à l`hygiène du sommeil, au fonctionnement du système immunaire.

  4. Comme renforcement de la thérapie par aversion, il est introduit le blocus pharmacologique avec l`utilisation des médicaments sous forme des tablettes, la mise des implants spéciaux (l`administration de la préparation se fait successivement), les dépôt-injections. Nous n`utilisons que les préparations médicales originales certifiées.
  5. Durant une année, le patient est suivi en mode de cure ambulatoire. Il est effectué le contrôle médical des résultats de la thérapie, il est effectué le traitement psychothérapique, l`accompagnement psychologique non seulement de l`accros mais aussi de ses proches. Les implants sont renouvelés le cas échéant. Avec un niveau assez élevé de la motivation, le patient a toutes les chances de ne jamais reprendre ses habitudes addictologiques.

 

Nous fornissons un aide efficace à tous ceux qui n`ont pas pu maîtriser les conséquences nuisibles provoquées par l`alcoolisme, nous aidons à instaurer les relations avec les proches, reintégrer le socium et reprendre la vie normale.

 

Pour obtenir de l’aide auprès de MedicoMente, contactez-nous par téléphone ou remplissez le formulaire sur le site Web.

Ne faites pas pousser la situation à l’extrême. Téléphonez-nous et nous allons vous aider!

Avis des patients sur le traitement de la toxicomanie

Autres traitements

Implants contre la dépendance à l’alcool (traitement de la dépendance à l’alcool) à la Clinique MedicoMente

La méthode d’implantation des produits contre la dépendance à l’alcool est la méthode la plus courante pour traiter la dépendance à l’alcool. Cette technique est utilisée pour consolider un résultat durable du traitement hospitalier, ainsi qu’une méthode indépendante de traitement des personnes qui abusent activement de l’alcool. Grâce à l’utilisation…

Lire la suite
Traitement de la dépendance à la méthadone à la Clinique MedicoMente – Kiev, Ukraine

Les gens pensent à tort que la méthadone peut être utilisée comme substitut ou comme médicament pouvant résoudre le problème de la toxicomanie dure. Mais vous devez vous rappeler que même l’utilisation à court terme de la méthadone augmente la dépendance aux drogues.

Lire la suite
Elimination du syndrome de sevrage provoqué par l’usage des drogues dans la clinique MedicoMente

L’usage des drogues provoque l’intoxication grave et la dépendance aux drogues; l’arrêt de l’usage des drogues provoque l’affection – le syndrome de sevrage. Les spécialistes de notre clinique peuvent aider à résoudre ce problème.

Lire la suite
Détoxication réalisée par les spécialistes de la clinique MedicoMente en cas d’usage des drogues – Kiev, Ukraine

La détoxication réalisée en cas d’usage des drogues est une étape importante et obligatoire du traitement de la dépendance aux drogues; les procédures suivantes sont réalisées à cette étape du traitement: l’évacuation des toxines, l’élimination des symptômes de sevrage, l’évacuation et neutralisation des produits de destruction des substances psycho-actives.

Lire la suite