Test en matière du contenu en stupéfiants

Pour les personnes qui se sont trouvées face à face, à un degré ou à un autre, avec la dépendance à la drogue, à l’alcool ou à d’autres substances psychoactives, la question se pose grave: comment identifier ce que cette personne prenait?

Ce problème est particulièrement grave dans l’environnement d’une personne qui soupçonne le problème dans l`état de son enfant, son conjoint ou une autre personne proche.

 

Méthodes d`identification de l’alcool, des stupéfiants et des substances psychoactives.

 

Test express: aucun équipement supplémentaire n`est requis, il peut être fait à la maison. Les tests sont effectués rapidement à l’aide d’un système de test basé sur le contenu des produits de désintégration dans l’urine. Il existe des systèmes de test pour l’alcool et les stupéfiants (mono, 3, 5 ou 10 principaux types de substances psychoactives). La méthode la plus abordable et la moins chère détermine le rendement « qualitatif » du contenu de la substance testée dans l`organisme (présent ou absent). Le test est effectué durant 10-15 minutes.

 

Tests sur l’analyseur: méthode matérielle, réalisée dans une clinique ou un laboratoire (avec un équipement spécialisé et du personnel qualifié). Elle est effectuée par un spécialiste, en fonction du contenu de la substance dans la salive ou le sang de la personne testée. Les résultats de l’analyse indiquent non seulement la présence de la substance elle-même, mais également sa concentration dans l`organisme. Un avis officiel est émis. En règle générale, le résultat de l’analyse est prêt dans les 12 heures suivant la réception des échantillons au laboratoire.

 

Analyse auprès du laboratoire de toxicologie: la méthode la plus précise, mais aussi très coûteuse, est réalisée exclusivement dans des laboratoires spécialisés des instituts de recherche en toxicologie. Le test est effectué à la base du sang, une coupure de la plaque à ongles, les cheveux de la personne testée. Il en résulte une conclusion détaillée sur la présence, la quantité (concentration) de la substance et la durée de son contenu dans l`organisme à différentes périodes. Habituellement, le résultat et la conclusion complète prennent de 7 à 14 jours.

 


Qu’est-ce qui peut affecter l’exactitude du résultat et la durée de la présence du stupéfiant?

 

  • poids corporel: la réaction de l`organisme et la gravité de l`affection à la prise du stuéfiant dépendent directement du poids corporel, de la masse musculaire et du tissu adipeux;
  • dosage: ce n’est pas la quantité de stupéfiant pris qui détermine son effet, mais sa qualité et sa dose (un gramme d’héroïne peut contenir de 10 à 95% d’opium pur);
  • voies d’administration: «au nez», «oralement», «fumerie» ou «dans la veine» diffèrent de manière significative à la fois en termes de vitesse d’atteinte, de sévérité et de durée;
  • durée: à chaque prise ultérieure, la gravité de l’affect diminue, pour obtenir le même plaisir – la dose augmente, formant la dépendance;
  • résistance individuelle: l`état général de l`organisme et le métabolisme déterminent la capacité de la récupération de la personne;
  • santé: la présence de maladies concomitantes et chroniques dans le contexte de l`augmentation de l`’«expérience narcotique» aggravent les maladies anciennes, de nouvelles apparaissent: thromboses, infections …

 

Da quanto tempo si mantengono le droghe, psicostimolanti e alcool nel corpo?

 

Test d’urine:

 

  • Alcool – 6-48 heures.
  • Amphétamines – 3-5 jours
  • Barbituriques – 5-20 jours.
  • Méthamphétamines – 3-6 jours.
  • Opium – 2-3 jours.
  • PCP – 3-7 jours.
  • Benzodiazépines (une fois) – 5-7 jours, (régulièrement) – 14-45 jours.
  • Héroïne (une fois) – 3 jours, (régulièrement) – 7-10 jours.
  • Cocaïne (une fois) – 3-5 jours, (régulièrement) – 5-7 jours.
  • Marijuana (une fois) – 2-3 jours, (régulièrement) – 20-25 jours.
  • Méthadone (une fois) – 5 jours, (régulièrement) – 14-20 jours.
  • Phencyclidine (une fois) – 5 jours, (régulièrement) – 7-12 jours.
  • LSD – 3 jours (test positif pour l’amphétamine).
  • MDMA – 5-6 jours (test positif pour la méthamphétamine).
  • Codéine – 1-3 jours (test positif pour les opiacés).
  • Ritalin – 3 jours (test positif pour l’amphétamine).
  • Salvia – n`est pas testé.
  • Kétamine – n`est pas testé.

 

Test de salive:

Quels que soient le type de stupéfiant, la durée et la consistance de son utilisation, le test sera positif pendant 5 jours à compter de la date de la dernière prise.

 

Test de sang:

Chaque jour d`abstinence (refus de la prise), la quantité de substance active dans le sang diminue et dépend directement de sa concentration initiale, de son taux de décomposition et de sa demi-vie d`élimination. C`est l`état général de l`organisme qui joue le rôle important de cet indicateur, à savoir l’état du foie et des reins.

 

Test sur la plaque à ongles, cheveux:

Ce résultat dépend directement de la longueur des cheveux et des ongles. Il est possible de suivre la période de 3 mois à 3 ans, avec une précision de presque 100%, pour déterminer la présence de la concentration de la substance elle-même à différentes périodes.

 

Les informations ci-dessus vous aideront à déterminer: est-ce que tout va bien pour votre proche? Ne retardez pas le problème, chaque dose suivante de stupéfiant détruit l`organispme, forme une forte dépendance, change la personne qui vous est proche non seulement physiquement, mais également au niveau de la personnalité, des relations familiales et sociales.

Avec respect, l’équipe de la clinique MedicoMente!

 

Autres articles